mai 2006, novembre 2011, 2013, avril et mai 2014, novembre 2015, 2017,

Les puits,

Au Sénégal, en Casamance, l'opération " puits pour la Casamance" est un succès.

En 2017 sont construits 4 puits: 2 dans des écoles de Kafountine, 1 au collège d'Effock et 1 dans un jardin de maraichage en Casamance Est à Kolda, grâce à la générosité de M. Christian Aloguesaux membre de l'Association. Ces puits constituent des pôles de résistance contre la désertification. Là où ils sont implantés ils suffisent aux besoins des familles et permettent des cultures maraîchères, sources de revenus supplémentaires pour les villageois. Ces puits d'une profondeur de 12 à 25 mètres sont une réussite écologique et économique mais également sanitaire car plus larges que les puits traditionnels, ils sont construits en ciment et munis de margelles évitant à l'eau d'être contaminée par des souillures.

 

Carte d'implantation des puits

3 à Diouloulou
1 à Diana
1 à Abéné
1 à Katak
1 à Mlomp
1 à Nyassia
1 à Elana
1 à Karounate
1 à Santiahba
1 à Diourou
1 à Mahamouda
1 à Birassou
1 à Thiouk Essyl
1 au collège de Siganar
1 à Niafarang
1 à l'école de Diakane
1 à l'école de Bokitimo
1 à Etafou
1 à Soucouta
1 à l'école de Boulome
1 à l'école de Diana
2 dans 2 écoles de Kafountine
1 au collège d'Effock
1 école d'Essaoute

 

1 à Samatite
1 à Djagaubel
1 à Djifanghor
1 à l'école de Missirah
1 à l'école de Domboudir
1 à Macouda
1 à Koulobori
2 à Djaboudior
2 aux écoles de Kataba 1 et 2
1 à Colomba
1 à Sambouladiang
1 à Brikamading
2 à Kabadio et 3 remis en eau
2 à Santiaba (écoles)
2 à Affiniam et 2 à Bouteme
1 à Badiankoto
1 à Kayito
1 au collège Cap Skirring 2
1 à Youtou
1 à maternité Cap Skirring
1 à la maternelle de Kafountine
2 rénovés, lycée Diouloulou
1 dans maraichage Kolda
1 école Mandinian Thierno

 

Exemple de construction d'un puits

Les puits sont creusés à la main.

Les buses en ciment sont coulées dans le puits au fur et à mesure de sa construction avec les moules ci-contre.

Ce puits sera construit aux abords d'une école pour plusieurs raisons, d'abord permettre aux enfants de boire pendant la journée d'école, ensuite permettre la création d'un potager pédagogique, enfin servir d'alimentation en eau pour le village et ses plantations.

 

Les 53 puits réalisés ont été implantés pour répondre au plus près des besoins des villages et communautés tant au plan économique qu'au plan scolaire.

 

 

 

Inauguration en mai 2006 du puits de Mlomp en présence de quelques membres de l'Association et de son Président.

La particularité de ce puits est d'avoir été creusé dans une roche très dure à la pelle et à la pioche.

En novembre 2011, sont inaugurés 2 puits en mémoire du Président Francis Carrière, décédé en Mars. 1 puits au centre du village d'Affiniam et 1 au sein de l'école du village en présence de son épouse, de quelques-uns de ses anciens collègues experts comptables et des autorités locales et représentants du Ministère de l'Education sénégalais.

En 2013 ont été construits 3 puits, 1 à Djagobel dans le jardin de maraîchage, 1 à Youtou dans un village éloigné de tout car ne peut être atteint que par pirogue, 1 à Soucouta dans un village qui a été détruit lors des événements de Casamance il y a quelques années et dont les villageois reviennent petit à petit pour reprendre le cours de leur vie.

En novembre 2013, 2 puits sont inaugurés :
 
- celui de Cap Skirring 2, construit en 2012 dans une école en présence de M. l’Inspecteur Goudiaby de Oussouye
- celui de Soucouta, en présence des représentants des villageois
 

En avril et mai 2014, 2 puits sont construits:

- le premier à l'école de Diana, près de Diouloulou
- le deuxième à l'école élémentaire de Boulome proche de Ziguinchor
 

Novembre 2014

- inauguration à l'école de Diana
- inauguration à l'école élémentaire de Boulome proche de Ziguinchor
 

Novembre 2015

- Le puits de la Case de Santé de la maternité du Cap Skirring, construit en avril a été inauguré en présence des autorités locales le dimanche 22 novembre 2015. Le précédent puits s’était effondré et seuls des bidons plastiques remplis à 100 mètres de la maternité et transportés à la main permettaient aux femmes d’accoucher dans cette maternité. Inutile de préciser que ce puits est grandement apprécié des femmes de cette petite ville.

2017

Christian Alogues, ci-dessous en photo avec les membres du Conseil d’Administration. a financé la construction de 3 puits et la rénovation d’un 4ème:
- Un puits dans un nouveau quartier sans eau de Kafountine
- Un à Kolda, en Casamance de l’Est au centre de 4 villages au bénéfice des cultivateurs de ce quartier
- Un à Effoc dans le Collège de ce village éloigné de la petite ville de Oussouye
- Le curage du puits ensablé de l’école élémentaire du quartier est de Kafountine. Les enfants venaient jusqu’à présent tirer l’eau de la citerne de la mission pour pouvoir boire dans la journée.


Nous sommes très reconnaissants à Christian de sa grande générosité pour nos amis casamançais.

2018
2 puits ont été construits juste avant la période d’hivernage . Un dans l’école élémentaire d’Essaoute, un village isolé sur une île entre Ziguinchor et Oussouye accessible uniquement par pirogue.

 


La deuxième dans l’école maternelle de Mandinian Thierno dans un quartier éloigné de Ziguinchor. L’école a subi il ya quelques semaines une tempête qui a pratiquement détruit les locaux.